20 février 2020

JEAN-PAUL paris

Bonjour maitre AKABA, Comme suite au Texto, elle a appelé dans la foulée sous le prétexte de me donner deux bibliothèques et c'était parti pour une bonne heure de dialogue entrecoupé de larmes, me disant même, je t'appelle sur le téléphone fixe, je ne t'entends pas bien.Depuis je dors chez elle tous les soirs et nous dialoguons une partie de la nuit, en établissant un programme pour nous retrouver dans un an pour le mariage et le restant de nos jours.Elle veut absolument vous contacter dès que ses finances le lui permettent pour... [Lire la suite]